You are viewing nokturnalclash

 
 
10 May 2014 @ 03:00 pm
Japanese true Goth scene, part III: Auto-mod et Sadie-Sads  
Auto-mod 9
Auto-mod, photo pour l'album Deathtropia, 1985



Je reviens avec un nouvel article consacré à la scène Goth japonaise, en dehors du Visual Kei. Si j'ai été plutôt silencieuse sur le sujet depuis quelques temps, je n'en ai pas moins continué à fureter, et ça fait longtemps que je voulais continuer à alimenter cette série d'articles (si tant est que 2 articles en soi forment une série). Et le truc qui est chouette, c'est qu'à force de fouiller, on tombe quand même sur des infos et sur quelques pépites : la magie de l'internet, qui permet de visionner encore les concerts de groupes obscurs dans les petites salles du quartier d'Ikebukuro en 1982 !:)

I come back with a new article dedicated to the japanese Goth scene, always in the accpetion of making people discover bands besides of the Visual Kei. I have been quite mute on this subject while I had considered before making a true serie of article on these bands, and I never stopped looking around what could be finded over the internet about this scene. The good thing is : hard work always pay. And moreover, it seems that a few more people are interested in the question since I write my first article, and thaks to fantastic and curious fellows, some new data from the old days are now accessible. That's the magic of Internet : making you able to watch a obscure concert from 1982, somewhere in Ikebukuro. That's crazy !

Auto-mod 4
Auto-mod

Donc, je voulais vous faire part, un peu en vrac, certes, de mes dernières « recherches » et découvertes. L'article précédent était consacré à deux femmes emblématiques de cette période, Syoko et Kyoko (on dirait des sœurs, écrit comme ça, mais il s'agit bien de deux nénettes différentes!). Là, je voudrais revenir à des groupes peut-être un peu moins confidentiels, mais qui petit à petit, semble avoir amorcé le virage vers le Visual Kei. Je ne suis pas assez spécialiste du truc pour dire véritablement à quel moment le virage se fait, mais les quelques groupes de Goth 80's qui semblent avoir perdurés au-delà des années 90 sont maintenant considérés comme les groupes fondateurs du Visual Kei.

This article will be perhaps a bit less organised than the ones before, but this is a check-up point in this year of researches and discovers ! The previous post I wrote was dedicated to Syoko and Kyoko, two emblematic women of this era (their name are so closed that we could think they are sisters bUT they are truely two different persons!). Black Elegy was a bit of a confidential band, so... let's get back to some more famous band of the era, and see a bit what in this scene, will lead to Visual Kei after. I am not a specialist enough to say where and when Visual kei starts, but it seems evident that this sub-scene has deep roots in the 80's too, even if the sound has changed a lot. The band that are said to have created Visual Kei are band that already exists in the 80's : Buck-tic, Luna Sea, X Japan, etc...

Auto-mod 1
Genet from Auto-mod, for the band first EP, auto-named, in 1981: don't you see a little Bowie influence?

D'abord, j'en ai déjà parlé ici, mais plus on farfouille sur le goth japonais des années 80, plus on retombe sans cesse sur une appellation « Positive punk ». Qu'est-ce que cette étiquette qui n'est que peu usitée chez nous ? D'après le site Cvltnation, il s'agirait d'une appellation créée par les journalistes anglais pour désigner certains groupes à l'énergie post-punk, et qui, si elle n'a pas été reprise par la scène underground concernée en Europe, a constitué presque une revendication au Japon. C'est donc sous cette étiquette que l'on retrouve les grands groupes phare du post-punk et du deathrock au Japon.
Comme partout, il y a du bon et du moins bon, mais c'est tellement amusant pour moi de me replonger dans cette période, feuilleter ces photos certes datées, mais qui fleurent bon le temps où les gens avaient de vraies convictions et où passer outre l'ordre social était le vrai courage de certains (il faut quand même admettre que se promener avec des cheveux roses et écouter des guitares qui hurlent est quand même bien plus facile en 2014 qu'en 1984).

The first thing I wanted to talk about is these terms, often written around the internet, of « Positive Punk ». The more you make researchs about those Post-punk bands of the era, the more you stumb across this appelation. So what is Positive Punk ? According to Cvltnation, this was an sort of « tag » used to qualify some post-punk bands that english music papers had created, but which has never been really used by the underground people in Europe, that prefered to refer to post-punk, batcave or deathrock, to qualified their music. However, the terms made its way in Japan, where a hanful of bands stuck under this flag, and the tems of Positive Punk became a way to designate this scene in Japan.
Like in any other place, some bands are really good, and some have injured the assault of the time passing by. Anyway, it remais interesting, at least as an era symbol and atmosphere, to flip around those bands, and to look at those old pictures. At least, this was a time when people had true beliefs and who being part of an alternative tribe was really an act of courage : who can really say he is now truely marginalized because of the colour of its hair of the fact that he loves listening to screaming guitars ? The fact is that it was definitely harder to live this way in 1984 than in 2014.


Auto-mod 10
Genet from Auto-mod

Mon premier article, qui date d'il y a 3 ans maintenant, (fiou, mon vieux, bientôt plus de 5 ans que je raconte mes conneries sur l'internet...je ne m'en rendais pas compte!), j'abordais le sujet sous l'angle de ma découverte de Madame Edwarda. A l'époque, le groupe nous faisait un petit come-back à l'occasion d'une soirée organisée par Tokyo Dark Castle, et a connu un micro regain de notoriété du fait qu'il partageait ce soir-là l'affiche avec Lolita Komplex (groupe qui daube à mon sens, mais bon...).
Le leader de Madame Edwarda, je l'écrivais déjà, est encore assez investi dans la scène Dark au Japon, du fait de sa personnalité et de son nouveau projet (Zeus Machina). Mais un autre pilier actif est Genet. Genet est le leader de l'un des meilleurs groupes de Positive punk japonais : Auto-mod. Petit tour du mélomane...

I wrote my first article on this subject(3 years ago : the time is passing to quickly!) to talk about my discover of Madame Edwarda. At that time, the band was the object of (very) small revival due to the fact they were planned to play at the Tokyo Dark Castle event, and to split the stage with Lolita Komplex (which I don't really like, but that's another story).
Madame Edwarda's leader, I was writing it at that time, is still quite active in the dark scene in Japan, due to his charismatic personnality, and his new project called Zeus Machina. But another great figure of the dark tokoïte background is Genet . Genet is the elader of another band, and one of the best element of the Positive Punk circle : Auto-mod. Let's get more about it...


Auto-mod est fondé en 1980, et produit son premier EP en 1983, chez Telegraph records . L'année d'après, le groupe signe chez Wechselbalg Syndicate, LE super label japonais de l'époque à mon sens, car il a signé les groupes que je préfère sur cette période (G-Schmit, Madame Edwarda, Sadies Sad...). On part sur une longue longue carrière ensuite, car la dernière production du groupe date de 2010 !
Cependant, je trouve leur période 80's personnellement plus intéressante. Par chance, une âme charitable semble avoir uploadé l'intégralité de leur meilleur album ("Requiem") sur Youtube!

Auto-mod is created in 1980, and releases its first EP in 1983, at Telegraph Records . The next year, the band sins with Wechselbalg Syndicate, THE japanese label for goth at that time to me, since they produced discs of the bands I love the most (G-Schmit, Madame Edwarda, Sadies Sad...). Then, a long carrier is strating since the last outing of the band occured in 2010 !
But I find their 80's period more original and interesting. By chance, a charitable fellow has uploaded the whole content of their best album (called "Requiem") on Youtube.




Genet est un peu la figure charismatique de la période, qui revient souvent (photos), avec Zin François Angélique de Mme Edwarda et Sad de Sadie Sads. Regardez-moi de Rozz Williams Japonais ! On retrouve toute la théâtralité de la scène goth, notamment dans ce live au son tout pourri disponible sur youtube, où Genet se dandine et se désarticule sur scène en 1986, armé d'un chemisier violet tranparent à froufrous et de ceintures à clous : une époque !

Genet is quite a charismatic figure at that time : you can find plenty pictures of him at that time, along with Zin François Angélique of Madame Edwarda, and Sad from Sadie Sads. Look at this japanese Rozz William ! In those, you find all the theatricality of the Goth, and even more in this live which is available on Youtube, where Genet is swinging and dislocating, armed with a purple-tranparent-frou-frou-shirt... The sound is horrible, but man, what an era ! ;)

Auto-mod 1
First EP from Auto-mod in 1981

Auto-mod 2

Aujourd'hui, Genet joue toujours avec son groupe : si il vous reste 3000€ pour aller voir un concert de Auto-mod, c'est toujours possible puisque le groupe jour le 6 mai 2014 (oui, c'est ce mardi!). Pas sûr que cela ait encore la saveur de l'époque, mais c'est quand même rigolo. Le concert a lieu au Christon Café : les lolitas reconnaîtront l'adresse, réputée pour être un super « café de Vampires », où le gratin des scènes alternatives se rencontre pour manger du gâteau au chocolat en forme de cercueil, avec le petit doigt en l'air.
Genet a même un blog (en japonais) et un facebook, où il poste ses photos de concerts, ainsi que... ses photos d'assiettes, car Monsieur est un fin gourmet ! Pourquoi tout ce qui se fait au japon prend-t-il toujours une tournure si superficielle (dixit, la fille qui mets des photos de gâteaux entre ses livereports) ?:)

Nowadays, Genet is still playing with its band : if you still have 3000 € available, you can attend their next concert that will takes place on the 6th of May! Not sure it is interesting as it was before, but it's quite funny ! The concert takes place at the Christon Cafe : a place that gothic lolitas knows by heart as it is a « Vampire cafe » where you can indulge yourself with chocolate cakes shaped as coffin … what a promise !
Genet also has a blog and a facebook page, where he posts about their concerts and... food, cause he seems to be a gourmet. Why does all things in Japan have to sound so superficial ?!


concert auto-mod
affiche du concert de mai prochain

Auto-mod récent
Auto-mod, toujours vivants aujourd'hui, mais un peu défraichis...

J'en profite pour crier ma joie: je viens de mettre la main sur ce super disque, grâce à la magie d'E-bay, il y a quelques heures, yeepee!
Aaaaand, I managed to but my hands on this fabulous records a few hours ago, thanks to Ebay, yeepee!

EP Auto-mod

J'en viens à présent au deuxième groupe assez intéressant de la période : Sadie Sads. Le groupe est assez proche d'Auto-mod, car ils ont partagé l'affiche sur de nombreuses dates, et ils sont signés sur le même label.
Ils semblent avoir un site internet (révolution, car il y a encore 4 ans, difficile de trouver les infos sur ce groupe!). Le line-up semble inchangé et demeure le même que sur cette ancienne pochette d'album:

Now let's talk about another very interesting band from the era : Sadie Sads. The band is quite closed to Auto-mod, since their shared the same label and have done some gig together in the past.
They seem to now have an internet website so yay! (whereas it was quite difficult to find informations about them 4 years ago!). The line-up has remained the same since the beginning and stayed like this old disc jacket:


SADIE+SADS+sadiesads

Leur carrière est relativement courte, pourtant, et leur discographie assez peu étendue: d'après Discogs, on ne trouve que 3 réalisations, s'étalant de 1984 à 1986, toutes sur le culte Wechselbalg Syndicate. Et quelques compils, par-ci par-là, toujours initiées par leur label, d'après ce que j'ai pu trouver sur Ebay et Yahoo japan Auction. Je ne suis pas sure de la fiabilité des infos diffusées par Cvltnation, qui dit que le groupe à commencé sur le label Telegraph records, label qui appartiendrait à Genet, d'Auto-mod. Je n'ai rien trouvé de plus sur ce sujet, si ce n'est que Auto-mod n'a signé sur ce dit label que pour ses deux ou trois premiers EP. Et ayant fouillé le catalog de Tlegraph records sur les sites de collection de vynil, je n'ai aps trouvé trace de Sadie Sads... bizarre. Mefiat donc!

Their carrier seems quite short, as you can see on Discogs: only 3 releases in 3 years, from 1984 to 1986. I also found a few participations to compils, on their label  cult label Wechselbalg Syndicate. I read on Cvltnation some informations about them strating their carrier on Telegraph records, which would be Genet's property (the guy from Auto-mod we talked about before)? I am not sure about those informations. First because I searched the releases of this label and found no traces of Sadie Sads, and second, because Auto-mod only signed on Telegraph Records for their first 2 ou 3 EP, which would be strange if it was their property (while the label has been active until 2010 apparently)? Anyhow, I just don't know what to think...

Sadie Sads 5

La qualité des morceaux est plutôt chouette, une belle énergie post-punk s'en dégage. Par ailleurs, on trouve pas mal de vidéos sur youtube: Sadie Sads était certainement plus un groupe de scène. Sur ce blog japonais, on trouve une référence à une de leur performance culte, qui semblerait avoir été assez "sanglante, et qui semble avoir joué sur la notoriété du groupe. Ce "petit évènement est corroboré par quelques photos que l'on trouve sur Last Fm, et ferait partie d'une série de concerts appelés "la procession funéraire des temps", organisés par Auto-mod: tout un programme!
On apprend sur ce même site que le groupe se sentait influencé par les débuts de la musique industrielle de Einsturzende Neubauten, pas si étonnant, au fond!

The music is of good facture, I think, with a powerful post-punk energy. You can find plenty of videos on Youtube: perhaps Sadie Sads was more a stage band? They makes me think of Virgin Prunes by their looks and attitudes!
You can read
on this blog (all in Japanese), that the band felt really influenced by the beginnings of the industrial music in Germany, and Einsturzende neubauten. It's not that surprising, when you listen to their music!
On the same website, you can also read about their live performance, that seemed to be "bloody". The autor evoques a serie of concert called "the funeral procession of times, that seemed to have been organised by Auto-mod, for witch the band got famous. Youc an find some pictures of this performance of Last FM:



SADIE+SADS+g76

Une petite vidéo pour illustrer la "bête de scène":
A little youtube vido, if you want to have an eye and an ear:



Aller, encore une petite vidéo pas dégueu de 1985:



Je trouve même que le son a cette petite touche industrielle et répétitive qu'on constate aussi, même époque, chez Alien Sex Fiend! ;)

Even the sound has this slight industrial and repetitive touch you can find in Alien Sex Fiend! ;)

SS 1

sadie sads 2

Petite promo pour la sortie de leur album "box with a doll" en 1985

Il est également possible de télécharger ce disque devenu très rare sur ce super blog. Je dis ça, je dis rien... (Et si on clique sur le tag on trouve aussi un deuxième album: Angora D...)

It is also possible to download this now rare album on this awesome blog. Just saying, you know...

Merci de m'avoir lue! J'espère que vous avez trouvé cet article intéressant. J'espère revenir bientôt pour vous reparler encore de cette scène assez riche, avec des groupes comme Nubile, Mardigras, Phaidia, Mannequin Neurose... En attendant, je vous recommande vivement la chouette page facebook Japanese goth & Post-Punk, une véritable référence en la matière!
Je vais aussi tenter de réunir et d'uploader toutes les raretés qu'on peut collecter en MP3 pour vous les faire partager: ce sera bien plus pratique si tout est accessible et audible depuis un même endroit! Je rappelle que ces disques sont épuisés et inaccessibles, donc le seul moyen pour conserver cette musique vivante demeure les méthodes illégales...

EDIT du 7 septembre 2014: tous les albums que j'ai pu réunir seront désormais disponibles en écoute libre sur mon Soundcloud, je vais essayer de le mettre à jour le plus vite possible. En attendant, vous pouvez d'ores et déjà écouter l'Album "Requiem" d'Auto-mod, en cliquant ici.
A bientôt!

Thanks for reading me! I hope you enjoyed this post! I hope to come back soon and to tell you more about this crazy japanese scene with bands like Nubile, Phaidia, Mardigras, Mannequin Neurose... In the mean time, you can always refer to this fantastic Facebook page Japanese Goth & Post-punk, a true gold mine of infos and pictures!
I will also try to gather and upload all the music in one place, to able you to get them more easily. Those discs are halas sold out and inaccessibles, so the only way to make this music lives is to share it through illegal ways... to bad!
EDIT 09/07/2014: I opened a Soundcloud, where you can find the japanese goth album I finaly could gather. I will try to update it as soon as possible, but in the meaning time, you can listen up to "Requiem", a beautiful album from Auto-mod, by clicking just here!
See you soon!


 
 
( 2 comments — Leave a comment )
hana_no_kohana_no_ko on June 20th, 2014 03:37 pm (UTC)
Merci pour la suite de ces articles que je lis avec plaisir à chaque fois ^^ Ta curiosité pour ce genre de sujet est communicative, et je fais de belles découvertes !
nokturnalclashnokturnalclash on September 7th, 2014 03:50 pm (UTC)
Niah, je découvre ce commentaire! Merci, très chère, je suis flattée que cet article t'ai plu!
( 2 comments — Leave a comment )