Le printemps en montagne


Valgo 2

J'avais écrit ce texte et retouché les photos qui vont suivre il y a plus de deux mois… Par gourmandise, j'ai voulu attendre d'autres clichés, et puis par manque de temps, j'ai tout laissé en plan. Je m'excuse pour ces mots datés: mieux vaut les coucher-là néanmoins, plutôt qu'ils continuent de dormir sur un disque dur! D'autant qu'il y a quelques jolies images.

*******************************************************

Je voulais partager avec vous quelques clichés de cette merveilleuse saison: le printemps est bien de retour et les contrastes de cette saison intermédiaire sont encore plus saisissants en montagne, je trouve!

Valgo 8

Ma super bande d'amis m'a fait le plaisir de m'offrir une très jolie escapade surprise, le temps de l'un de ces délicieux WE du mois de mai, entre le Champsaur et le Valgaudemar, donc beaucoup de ces photos en sont extraites.

reflets dans le fourchu

Avec les quantités astronomiques de neige tombées cette année, il y a fort à parier que tout n'aura pas fondu cet été, même pour les courses de montagne du mois de juillet. En attendant, on se régale les yeux de ces nuances vert tendre sur fond de neige.  Sur Instagram, LiveLoveProvence m'a dit que ces photos de neige et de verdure lui faisaient l'effet d'un chewing-gum à la Chlorophylle: bien rafraichissant!

Valgo 3
Taillefer suite 2

Avec cette humidité toujours bien présente, les sentiers sont encore bien boueux, et il est parfois dur d'espérer passer au-dessus des 1500m sans accepter de rentrer les pieds trempés. Cette saison est pleine de contrastes, puisque le WE du 1er mai a été dédié au ski: 3 jours de ski de rando aux alentours de Tignes et de Val d'Isère.

Arrivée au col du Palet sous la neige

Nous avons profité de l'ouverture des refuges pour faire escale au refuge du Palet pour un chocolat chaud (une bière pour certains!) au milieu de pentes vierges, fraîchement recouvertes d'une petite poudre tombée le matin même pendant notre montée. Ce sera, je pense, la dernière excursion à skis de la saison, que j'ai, je l'admets, plus dédiée à la course à pied cette année. Néanmoins, ce doux WE blanc entre copains me donne des idées folles pour l'an prochain! Les plaisirs du ski de printemps...

Aiguille des Aimes
Bibi est content!

Coté course à pied, l'ouverture de saison sur le trail de Tullins sentait encore bien l'hiver: ce bain de bout régénérant sur les hauteurs nous a épargné la pluie, mais n'a pas livré toutes ses promesses quand aux points de vue sur la Chartreuse et le Vercors depuis le sommet du Parménie, pour cause de bonnes masses nuageuses. Une météo meilleure sur le trail de Quaix, le WE dernier, mais je suis allée trop vite pour pouvoir profiter du paysages, hélas! Pourtant la trace était belle, du col de Clémencière au sommet du Rachais, et de Sarcenas au pied de la Pinéa... de belles montées au milieu des sentiers couverts d'ail des ours! 

Julien sous les falaises du Dévoluy, chapelle de Poligny
Valgo 11
Bibi courriate dans les prairies du Champsaur!

Il n'empêche que l'année est d'un bien meilleur cru que la précédente, et malgré quelque bobos et une attention accrue portée à mon genou, j'ai pu profiter d'un très beau printemps en montagne! Pas mal des photos de cet article sont également issues d'une petite reconnaissance du parcours de l'UT4M dans le massif de l'Oisans, et plus particulièrement dans cette partie du Taillefer. La neige était encore bien présente, je ne sais pas si l'on peut compter un ou deux km avec les pieds secs sur la totalité de la sortie… mais qu'est-ce que c'était beau! 

Lac fourchu
en direction du plateau
Entraînement avec les voisins Chartrousins avant le Grand Duc

En tout cas, avec toute cette eau, et un peu de soleil, toutes les jolies fleurs de montagnes sont de sortie, et l'on assiste avec joie à l'envahissement massif des prairies d'altitude par les crocus en tous genre, et au surgissement du Lis Martagon un peu plus bas. 

Champsaur 9
JM et Patrice au milieu des fleurs: plateau du Taillefer
Champsaur 7

Par contre, l'arrivée des températures plus clémentes aura permis de signer le coup d'envoi de la saison de vélo. Un joli tour dans le Vercors avec l'ami Liess et son acolyte Zahir, jusqu'au col de la Croix Perrin, m'aura permis de profiter du Vercors et de ses prairies dorées de pissenlits. La météo restait très changeante, alternant belles éclaircies et petites ondées. Tous les deux roues sont tellement contents de ressortir: on tape la causette avec tous les cyclos rencontrés sur le parcours! Je double des anciens dans le col, qui m'appellent "la petite" et taillent une bavette au sommet: on retrouve comme partout cette attendrissante fraternité de clan, chauffée par le sport et le grand air. On est si bien dehors...

3 pucelles Liess
alain vercors
Zahir vercors

Beau morceau aussi, ce tour de Chartreuse réalisé avec l'amoureux, sur un tracé qui ne manque pas d'élégance et de bagoût: Maison - col de la Placette - Saint Laurent du Pont - Les Echelles (Savoie) - lac d'Aiguebellette - Col de l'Epine - Chambery - le Touvet - Grenoble - vallée du Grésivaudan - Maison - 155km et 1400 d+, un beau morceau qui me turlupinait depuis l'année dernière!  

col de l'epine

Magré quelques belles journées ensoleillées, je rete encore sur ma faim! Hier encore, en sortant le biclou après le boulot avec ma copine Domie, nous nous sommes fait saisir par l'habituel orage de fin de journée, qui nous aura valu une douche monumentale dans la montée à l'Abbaye de Chalais! Rebroussant chemin face aux éclairs qui pétaient sur les falaises envirronantes, j'ai achevé cette belle sortie bien safe en crevant le pneu arrière dans la descente! 15 minutes de bricolette sous la drache et nous sommes rentrées ruisselantes mais hilardes, ce qui est bien le principal, quand même!!

Trieves, sous le Grand Ferrand, avec Mathieu et Chloé

Et vous, comment se passe votre printemps?

Champsaur 10

***************************************************************

Le débit internet pourri de la maison ne me permet plus d'uploader mes photos en plein format, ce qui est assez pénible. Pour parachever l'ensemble, mon ordinateur a rendu l'âme: je taxe donc l'ordinateur de A. pour écrire et retoucher mes images… Pas que j'y consacrais beaucoup de temps depuis deux ans, mais cela constitue encore un frein supplémentaire. Vous trouverez plus de choses sur Instagram que je maintiens, par contre, bien à jour!

Error

Anonymous comments are disabled in this journal

default userpic

Your IP address will be recorded